• Benoit Z

    Benoit Z Benoit Z Benoit Z Benoit Z

    « Il n’y a pas eu plus fort que moi tout simplement ! »
    Interview Benoit Z.

    Benoît Zwierzchiewski - dit Benoît Z - est pour le grand public ce marathonien français codétenteur - avec le portugais António Pinto - du record européen de la discipline avec un temps de 2 heures, 6 minutes et 36 secondes.

    12 ans après ce fantastique exploit, nous vous proposons une rencontre exclusive avec cet athlète d'exception : sa carrière sportive, ses projets futurs, Benoît nous dit tout !

    - Bonjour Benoît, en 2003, tu bats le record européen sur marathon en 2h06'36... Les années ont passé et tu auras bientôt 39 ans : que reste-t-il de cet exploit et considères-tu qu'il s'agit du plus grand moment de ta carrière ?

    Salut Sébastien, effectivement, ce record européen est en quelque sorte le plus grand moment de ma carrière, même s’il y en a eu d’autres comme le Cross Country Cadet de Marignane ainsi que mon double titre de champion d’Europe. Mais c’est vrai que le record européen a été l’un de mes meilleurs moments en tant que sportif.

    - A ce jour, tu restes le détenteur de ce record : comment expliques-tu qu'aucun athlète européen n'ait pu le battre ?

    Tout simplement parce qu’il n’y a pas eu plus fort que moi ! (rires). Au passage, j’ai d’autres records en cours : France Cadet 3000, France Junior 5000 et 10000, 2e performance européenne de tous les temps sur 10000, France Espoir sur 10km, semi et marathon et 2e performance espoir européenne de tous les temps sur marathon.
    Bon, plus sérieusement, l’athlétisme n’est pas un sport professionnel comme peut l’être le football ou le rugby, du coup, un jeune qui n’a pas les moyens ne peut pas courir à temps plein. Il faut donc qu’il ait des sponsors financiers, qu’il ait du temps à consacrer à ses entrainements. Et à l’heure actuelle, malheureusement, c’est très difficile pour un jeune de consacrer le temps nécessaire à cette recherche de partenaires tout autant qu’à l’entrainement. Je pense que cela explique en partie le fait que pour le moment aucun athlète n’ait pu battre mes records.

    - Les années ont passé et tu as aujourd'hui 39 ans, ce qui reste jeune pour un coureur : as- tu définitivement rangé les running au placard ?

    Pas du tout, le running est avant tout une passion et elle le restera toute ma vie. J’ai besoin de courir au quotidien. Ceci dit, à l’heure actuelle j’ai mis la compétition entre parenthèses justement pour m'occuper du BZ Team et de mes futurs projets en lien avec la course à pied.

    - Justement, peux – tu nous présenter ces projets ?

    Il faut savoir qu’en décembre dernier, j’ai créé un club de running, le BZ Team, à partir d’un constat : 70% des personnes qui pratiquent le running ne sont pas inscrits dans un club. Pourquoi ? Tout simplement parce que les différents clubs qui existent ne correspondent pas forcément à leurs attentes. Le BZ Team a pour objectif de promouvoir la pratique du running autour de l’organisation de manifestations sportives, comme la Course du Don le 20 juin prochain, tout en devenant l’une des plus grandes communautés pour les amateurs de running au travers de mon identité et de ce que je peux apporter comme valeurs.

    - J’imagine nos lecteurs potentiellement intéressés par ce concept : comment intégrer la communauté de la BZ Team ?

    Mon ambition est de réunir tous les coureurs sans exception, j’insiste là-dessus. Des rencontres seront donc organisées de manière régulière pour créer une vraie communauté et nous proposerons une licence fédérale FFA moins chère. Ce projet est encore très récent et vous en saurez plus très prochainement sur ma pagewww.facebook.com/benoitzteam !

    - Merci pour ces précisions. La Course du Don sera donc l’une des premières actions menées par la BZ Team : en quoi se différenciera – t – elle des autres courses ?

    La Course du Don, c’est avant tout une course pédestre nocturne, festive et accessible à tous à partir de 15 ans. Elle a lieu samedi 20 juin avec un départ prévu à 21h depuis l’esplanade J4 du MuCEM à Marseille. Pour moi, cette course a un double enjeu : lancer la BZ Team et réunir tous les coureurs, amateurs ou sportifs, autour d’un événement fédérateur.

    - Tu parles de course fédératrice… autour de quel thème ?

    La Course du Don a pour but de sensibiliser les donneurs d’organes potentiels et est labélisée « MPCD » (Marseille Provence Capitale du Don 2015) : ce label a été créé à l’initiative de Yvon Berland, Président d’Aix-Marseille Université, de Claude Perrier, Président Directeur général de La Provence et du Professeur Frédéric Collart, Chirurgien cardiaque à l’hôpital de La Timone. Toutes les actions menées par MPCD ont pour but de sensibiliser sur le don d’organes en général, avec plus de 300 000 cartes de donneurs déjà distribuées. En plus de la course, un village d’animation sera ainsi installé et ouvert à partir de 15h, toujours sur l’Esplanade du J4. Il permettra de rencontrer des associations qui se mobilisent pour le don ainsi que les partenaires de la course. Plusieurs animations y seront organisées tout au long de l’après-midi et de la soirée. Il y aura également des concerts gratuits. Et si vous venez, je serai disponible pour des photos et signatures de maillots de course !

    - Benoit, pour le grand public, tu es ce fantastique coureur au caractère bien trempé : en quoi ton expérience va servir au développement de ton projet ?

    Je souhaite justement que la communauté BZ Team se démarque à partir de mon identité puisque les coureurs peuvent facilement s’identifier aux notions de plaisir et de performance au travers de mon vécu. Avec mon caractère et ma personnalité, je peux apporter une réelle plus value à ce club et sa communauté, à toutes ces personnes qui pratiquent le running. Au passage, je remercie mon sponsor principal depuis 4 ans, Direct Energie, sans qui la BZ Team n’existerait pas, ainsi qu’AOS et Orinasa, qui ont contribué à l’organisation de la Course du Don. Cet événement est une première étape importante pour développer notre communauté. J’espère donc que le succès sera au rendez – vous pour cette première édition, qu’on espère renouveler et pérenniser chaque année ! Jínvite donc tous les lecteurs de Trail & Run à venir courir avec nous pour la bonne cause samedi 20 juin ! Voilà, Merci beaucoup pour cette interview.

    Propos recueillis par :
    Sébastien MATHIS pour Trail & Run – Courses et Coureurs.