• El Hachimi en force

                         El Hachimi force la route de Rio…ou pas

    Philippe Vande Weyer

    L’athlète du Smac a fini 3e au Gold Coast Airport Marathon en 2h10.34 et s’est hissé au 2e rang des qualifiés belges pour les JO. À moins que la justice en décide autrement.

    El Hachimi en force

    Ce qu’Abdelhadi El Hachimi espérait… et ce que la Ligue belge d’athlétisme (LRBA) craignait s’est produit ce dimanche à l’autre bout du monde. Dans une ultime tentative pour réussir l’un des trois meilleurs temps de qualification belges sur marathon en vue des Jeux de Rio, le sociétaire du Sambre-et-Meuse Athlétique Club (Smac) est arrivé à ses fins au Gold Coast Airport Marathon, en Australie. Avec un chrono de 2h10.34, qui lui a permis de terminer 3e derrière le Kenyan Mungara (2h09.00) et le Japonais Kawauchi (2h09.01), il a non seulement pulvérisé son record personnel (2h11.30, 2011) de près d’une minute, il s’est également hissé à la deuxième place de la hiérarchie belge pour Rio derrière Koen Naert (2h10.31) et a ainsi gagné sa place pour les Jeux. A 41 ans.

    La performance d’El Hachimi fait le malheur du Liégeois Florent Caelen qui, jusqu’à ce week-end, détenait le 3e temps des qualifiés pour Rio en 2h12.51 et qui, alors qu’il est en stage de préparation à Font-Romeu, se voit ainsi éjecté de la sélection olympique à une semaine de la date limite de sélection (11 juillet) fixée par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) et validée par le Comité olympique et interfédéral belge (COIB).

    Caelen, pas disposé à se laisser faire, a toutefois décidé de porter l’affaire en justice, se basant sur les critères de la LRBA qui, dans un premier temps, avait fixé au 30 avril 2016 la date limite de qualification sur marathon. Celle-ci figurait clairement en regard des temps limites à réaliser, qui avaient été publiés sur les sites internet des deux ligues d’athlétisme. Problème : la LRBA n’avait pas officiellement averti le COIB de cette initiative sportivement louable (elle voulait donner trois mois à ses sélectionnés pour se préparer pour le marathon olympique) et avait dû reporter sa date de qualification au 11 juillet après s’être fait rappeler à l’ordre à la mi-mai.

    Après avoir mis en vain en demeure la LRBA de remettre au 30 avril la date limite de réalisation des critères sur marathon, l’avocat Jean-Luc Flagothier, qui défend les intérêts de Caelen, a introduit contre elle une procédure en référé qui sera plaidée vendredi à Bruxelles. L’ordonnance devrait être rendue dans la foulée vu l’urgence de la situation.