• Moh Farah intérrogé

    MO FARAH INTERROGÉ PAR LES ENQUÊTEURS

    ANTI-DOPAGE AMÉRICAINS

    29 juillet 2015

    Juste après sa brillante performance sur 3000 mètres au Meeting de Londres,

    Mo Farah a été interrogé par les enquêteurs de l’anti-dopage américain

     travaillant sur le dossier d’Alberto Salazar.

      Moh Farah intérrogé 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mo Farah s’est retrouvé au cœur de l’enquête menée par l’USADA, l’agence anti-dopage américaine, à l’encontre

    de son coach Alberto Salazar.

     

    Les enquêteurs américains ont mis le cap sur Londres pour rencontrer le Britannique dès le lendemain de son 3000

    mètres des « Anniversary Games »

    de Londres, où il avait complètement supplanté ses rivaux avec la meilleure performance mondiale de l’année

    (7’34 »66).

     

    Et le quotidien « Sunday Mirror » a pu constater que la délégation américaine était conduite par Bill Block,

    le pugnace juriste de l’USADA, connu pour son rôle décisif dans la chute de Lance Amstrong.

     

    Plusieurs athlètes ont déjà témoigné spontanément auprès de l’USADA de leurs constatations sur les pratiques

    d’Alberto Salazar, et d’autres membres du Nike Oregon Project auraient été interrogés par l’USADA.

     

    Depuis le début de cette affaire, Mo Farah, lui, a toujours répété qu’il n’avait jamais utilisé de produits interdits

    et qu’il aurait quitté Alberto Salazar s’il avait constaté une activité illégale de sa part.

     

    Mo Farah disputait en Grande Bretagne sa première course depuis que l’affaire Salazar a éclaté début juin,

    il avait annulé sa participation à la toute dernière minute au meeting de Birmingham, affaibli psychologiquement

    après plusieurs jours de rumeurs et d’accusations.

     

    A Londres, le public a réservé un très bel accueil à son compatriote, dans ce stade olympique où il avait été sacré

    à deux reprises, sur 5000 m et 10000 m.

     

    Le Britannique a maintenant remis le cap sur Font Romeu pour y poursuivre sa préparation pour

    le Mondial de Beijing.

     

    • Texte : Odile Baudrier
      Ø Photo : Gilles Bertrand