• Moh2

                  Farah prêt à relever un nouveau défi 

    Moh2

    Le Britannique Mo Farah a annoncé sa participation aux mondiaux de semi-marathon. Un bon test à l'approche des jeux de Rio, où il compte bien défendre ses deux titres olympiques. 

    « Je me sens prêt à relever ce défi. »
     
    A 32 ans Mo Farah, qui a remporté l'or sur 5,000m et 10,000m à Londres en 2012, participera le 26 mars prochain aux mondiaux de semi-marathon, à Cardiff (Pays de Galles). Une manière de préparer les jeux, mais également d'ajouter une ligne supplémentaire à son palmarès, « C'est une occasion de remporter un nouveau titre mondial. » 
     
    Les organisateurs s'en frottent déjà les mains. La présence de Mo Farah va à coup sûr relever le niveau du plateau. Selon la BBC, cela fait déjà plusieurs mois que les organisateurs tentent d'attirer le double champion olympique. Ces derniers pensent que ces mondiaux lui permettront de se préparer idéalement pour Rio - où il pourrait devenir le premier athlète depuis 1976, à conserver ses titres olympiques sur 5,000m et 10,000m.
     
    « Je sais que certains athlètes se préparent spécifiquement pour ce rendez-vous, donc, je serai l'homme à battre. Je m'attends à une course très dure », a rapporté le recordman d'Europe de la discipline à la BBC. Avant de poursuivre, « J'ai entendu dire que le parcours de Cardiff est extrêmement rapide. Il faudra être au niveau de son record personnel pour espérer gagner la course. Je me sens prêt à relever ce défi. » Ce dernier qui s'impatiente déjà de courir à domicile, où il est idolâtré par une grande majorité de la population, « J'arrive toujours à me dépasser quand je cours chez moi au Royaume-Uni. Et j'espère que l'appui des supporteurs me permettra de l'emporter. »
     
    Mo Farah a débuté sa préparation pour Rio, dans les labours du cross international d’Édimbourg en Écosse. Une course où il a été sévèrement corrigé par l’Américain Garett Heath, sur le cross long de huit kilomètres. Pas de quoi s'inquiéter selon ses dires, « Mon objectif principal reste les jeux. Le cross et ce semi-marathon me permettent de travailler l'endurance, avant de retourner sur la piste. »