Pierre-Ambroise Bosse l'avait annoncé : il allait foncer d'entrée de jeu, courir à fond pour étouffer ses adversaires, du coup de pistolet jusqu'à la ligne d'arrivée. Mais la stratégie du jeune champion, en finale du 800 mètres, s'est heurtée ce vendredi soir à la résistance de ses concurrents, et à ses limites physiques ce soir-là. "J'avais une sorte de tachycardie avant la course" expliquait-il après son effort, "j'ai fait la flippette" a poursuivi le jeune homme, connu pour son exubérance. Fringuant meneur de la course à 200 mètres de l'arrivée, le pensionnaire de l'UA Gujan-Mestras s'est ensuite laissé engloutir, inexorablement, par la meute de ses poursuivants.

Pas les moyens de sprinter

Un à un, sept coureurs lui sont passés devant, dans la dernière ligne droite. Comme asphyxié, le champion d'Europe espoir en titre, n'a pas eu les moyens de sprinter comme il sait le faire. C'est le Polonais Adam Kszczot (1'44''15), réputé comme un outsider solide, qui s'empare de l'or. A la fin des deux tours de piste, le Français est resté prostré, accroupi, près d'une balustrade, peinant à reprendre son souffle et ses esprits. Le facétieux champion, 22 ans seulement, aura bien d'autres rendez-vous pour montrer ses talents.