• Ultra Marathon

    Ultramarathon : pour la première fois, une femme remporte la Canadian Death Race

     Ultra Marathon 

    Alissa St Laurent, coureuse d'Edmonton, s'est imposée en un peu moins de 14 heures lors de la 15e édition de la Canadian Death Race. Elle est la première femme à remporter cet ultramarathon de 125 kilomètres à travers les Rocheuses.
     

    Plus de 5000 mètres de dénivelé, trois sommets et plusieurs rivières... La Canadian Death Race (« La Course canadienne de la mort »), qui se tient chaque année lors du long week-end d'août à Grande Cache en Alberta, porte bien son nom. Elle nécessite des mois d'entrainement, voire des années pour certains.

    Du jamais vu, cette année c'est donc une femme qui a remporté cette course lancée en 2000. Alissa St Laurent a passé la ligne d'arrivée haut la main, devançant de 90 minutes le second coureur solo. Plus surprenant encore : elle a également battu les équipes de relais.

    Inspirer les femmes

    « Je me sentais très en forme, audacieuse et visiblement ça a marché pour moi ! », s'est réjoui l'Albertaine. Elle explique s'être longuement et intensément entraînée afin d'avoir la condition physique nécessaire, mais aussi pour connaître son corps et ses limites.

    Alissa St Laurent espère que sa victoire inspirera d'autres femmes et leur donnera confiance en leurs capacités physiques. « Beaucoup de femmes retiennent leur esprit de compétition, j'aimerais voir ce genre de choses se produire plus souvent », a-t-elle conclu.